Tu me trouveras au bout du monde de Nicolas Barreau

4ème de couverture : Lorsque Jean-Luc Champollion, jeune galeriste de talent et don Juan à ses heures, reçoit la lettre d’une énigmatique correspondante, ce ne sont que les prémices d’un irrésistible jeu de piste amoureux. Que désire cette femme qui distille savamment les indices et tarde à se dévoiler ? Comment la convaincre de tomber le masque ? Jean-Luc devra-t-il aller jusqu’au bout du monde pour la tenir enfin dans ses bras ?Mon avis : Après avoir lu et apprécié Le sourire des femmes, j’ai décidé de lire le premier roman de Nicolas Barreau. Dans cette romance, l’auteur nous fait partager la vie de Jean-Luc Champollion, célèbre galeriste du quartier Saint Germain. Alors qu’il s’était juré à l’âge de 15 ans de ne plus jamais écrire de lettre d’amour, quelques années plus tard, il reçoit une lettre d’une inconnue : la principessa qui va bouleverser sa vie. Elle prétend qu’il la connaît sans la connaître et qu’il la voit sans la voir. Entre ces deux personnes, une correspondance sous forme d’emails va voir le jour. Celle-ci n’est pas sans me rappeler celle de Quand souffle le vent du Nord de Daniel Glattauer. La principessa va faire perdre la tête à Jean-Luc qui va devenir obsédé par cette inconnue.

J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre Jean-Luc à travers les rues de Paris. Les descriptions que fait Nicolas Barreau m’ont donnée envie de flâner dans la capitale pour y découvrir des lieux chargés d’histoire, de déjeuner dans ces restaurants et d’errer tout simplement dans le quartier Saint Germain.

Même si le personnage de Jean-Luc m’a un peu agacée au début du roman, en effet son côté dandy, pédant était usant, j’ai fini par l’apprécier et j’ai voulu moi aussi de découvrir qui était cette inconnue.

J’ai aimé la référence au film A la folie, pas du tout de Laëtitia Colombani avec Audrey Tautou et la mise en garde de Bruno l’ami médécin (je vous le recommande d’ailleurs ).

En résumé : ce petit roman est une lecture sans prise de tête qui m’a permis de passer un bon moment même si j’ai préféré Le sourire des femmes.

Ma note : 3.25/5

 

Publicités

2 commentaires sur “Tu me trouveras au bout du monde de Nicolas Barreau

Ajouter un commentaire

  1. J’ai beaucoup apprécié aussi « le sourire des femmes » et « ma vie en Rosalie ». C’est vrai que Nicolas Barreau retranscrit agréablement l’ambiance parisienne.
    « Tu me trouveras au bout du monde » est dans ma PAL, je le garde comme petite lecture détente pour cet hiver !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :