La fille d’avant de J.P. Delaney

4 ème de couverture : Après un drame éprouvant, Jane cherche à tourner la page. Lorsqu’elle découvre le One Folgate Street, elle est conquise par cette maison ultra moderne, chef d’oeuvre de l’architecture minimaliste, parfaite. Mais pour y vivre, il faut se plier aux règles draconiennes imposées par son architecte, Edward Monkford, aussi mystérieux que séduisant. Parmi celles-ci : répondre régulièrement à des questionnaires déconcertants et intrusifs. Peu à peu, Jane acquiert une inquiétante certitude : la maison est pensée pour transformer celui qui y vit. Or elle apprend bientôt qu’Emma, la locataire qui l’a précédée et qui lui ressemble étrangement, y a trouvé une fin tragique.
Alors qu’elle tente de démêler le vrai du faux, Jane s’engage sur la même pente, fait les mêmes choix, croise les mêmes personnes… et vit dans la même terreur que la fille d’avant.

Mon avis :

Après avoir longtemps hésité à acheter ce roman, j’ai eu la chance de le trouver d’occasion sur l’un des marchés de mon lieu de vacances pour la modique somme de 2 euros. Et bien, je n’ai vraiment pas regretté mon achat puisqu’il s’agit même d’un coup de coeur.

Jane est une jeune femme célibataire qui a décidé de tourner une page de sa vie à la suite d’une succession d’évènements douloureux qui ont entaché son existence. Ses revenus ayant diminués, elle se voit obligée de changer de logement mais malgré tout ne veut pas quitter Londres. Elle va avoir la chance de découvrir le One Folgate Street, une maison un peu particulière qui a été dessinée par Edward Monkford, un designer minimaliste. Mais cette maison est à l’image de son créateur, un peu particulière. Pour pouvoir s’y installer, le futur locataire doit répondre à un questionnaire et accepter certaines clauses, mais c’est surtout Monkford qui choisit la personne qui pourra y vivre.

La candidature de Jane va être retenue et dès les jours suivants, la jeune femme va emménager dans sa nouvelle demeure. Très rapidement, elle va découvrir qu’une autre femme y a vécu avec son petit ami Simon avant d’y trouver la mort de façon accidentelle.

Je ne vous en raconte pas plus de peur de spolier l’histoire. La construction de ce roman est très intéressante. L’auteur alterne ici les moments vécus  dans le passé par Emma  avec ceux que vit dans le présent Jane. Les chapitres courts donnent beaucoup de rythme et font monter l’angoisse très rapidement. Ce roman est un page turner que j’ai dévoré en deux jours. On n’a pas envie de le poser et on veut découvrir le secret que cache cette maison.

Cette maison, ah oui parlons en. Au début du roman, je l’ai trouvé attirante, à la pointe de la modernité où la domotique règne en maitre. Cependant, au fur à mesure de la lecture, il s’en dégage quelque chose de terrifiant, d’angoissant voire limite malsain. La technologie que Monkford a mis dans sa maison entre de façon intrusive dans la vie de celui qui l’habite l’instar de son propriétaire. Un cadre angoissant qui pourrait faire flipper de nombreux lecteurs.

J’ai aimé les personnages et en particulier celui de Jane qui dès le début semble plus forte qu’Emma et qui se met en quête de découvrir ce qui est arrivée à la précédente locataire mais aussi  la vraie nature de Monkford.

En résumé : j’ai adoré ce thriller psychologique où l’auteur manipule son lecteur. Je n’ai pas vu venir le final et j’ai adoré me trouver dans cette situation. Merci à l’auteur pour ce roman qu’il a mis dix ans à écrire, mais l’attente en valait vraiment le coup.

Ce roman fait partie de la sélection pour le prix des lecteurs du livre de poche 2018 et j’espère bien qu’il va le remporter 😉

Ma note : 5/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :