Je ne sais pas dire je t’aime de Nicolas Robin

4ème de couverture :

Paris, tu l’aimes ou tu la quittes. C’est une injonction quotidienne pour qui se retrouve la joue écrasée contre la vitre d’un métro bondé ou se fait bousculer sur le trottoir par un type mal dégrossi.
Dans ce tohu-bohu parisien, Francine déterre un passé longtemps enseveli devant un guichet d’état civil ; Juliette rêve d’avoir la beauté fulgurante d’une actrice qui éclate de rire sur un tapis rouge ; Joachim devient célèbre malgré lui en se faisant larguer en direct à la télé ; Ben essaie de ne pas finir comme ceux qui picorent leurs petits pois, le nez dans l’assiette, sans adresser un mot à l’autre.
Un chassé-croisé plein d’humour et de tendresse au cœur d’une ville, épicentre de l’amour, où il est parfois difficile de se dire je t’aime.

Mon avis :

J’ai découvert l’an passé Nicolas Robin avec son roman Roland est mort. Tout comme dans son précédent roman, il aborde ici encore le thème de solitude qui habite les gens dans les grandes villes où chacun vit sa vie sans se soucier de celle de ses voisins.

Dans Je ne sais pas dire je t’aime, le lecteur va faire la connaissance de quatre protagonistes ; deux femmes et deux hommes.

Francine a soixante deux ans lorsqu’elle se rend au service état civil de la mairie de son arrondissement parisien. Sur l’acte de naissance que lui remet la fonctionnaire, elle apprend que sa mère ne la reconnut qu’un mois après sa naissance. Elle ne comprend pas le geste de sa génitrice, qui est le père dont elle n’a jamais entendu parler et qui lui ne l’a jamais reconnue ?

Juliette a un peu plus de trente ans. Elle est vendeuse de chaussures allemandes dans un grand magasin parisien. Elle ne rêve que d’une chose vendre des chaussures italiennes sur le stand situé en face du sien. Elle ne veut pas finir comme Claudine, sa collègue, aigrie et seule qui n’a même pas un chat qui l’attend à la maison. Elle en a assez de vendre des chaussures à des clients « qui ont les pieds qui puent ».

Joachim a trente deux ans et est en couple avec Mélissa depuis cinq ans. Invité d’honneur sur un plateau de téléréalité, il se fait plaquer en direct par sa compagne. Elle le quitte car elle ne l’aime plus et qu’elle fréquente un de ses coéquipiers de handball. Joachim va devoir fuir cette célébrité dont il se serait bien passé.

Benjamin, dit Ben a vingt huit ans. Il est homosexuel. Son compagnon est au chômage. Depuis quelques temps, la relation entre les deux hommes est de plus en plus inexistante. La passion s’estompe. A l’aube des élections présidentielles, Ben se sent bien triste et seul.

L’écriture de Nicolas Robin est fluide et simple. Les chapitres courts se succèdent les uns après les autres et dévoilent peu à peu des détails de la vie de chacun de ses personnages. J’ai beaucoup aimé les références à Dirty Dancing : tout comme Bébé, « on ne laisse pas Joachim dans un coin » 😉 et aux films de Julia Roberts (Pretty Woman et Coup de coeur à Notting Hill). Il est vraiment facile de s’attacher aux personnages qui ressemblent à Monsieur et Madame tout le monde, des êtres perdus dans l’immensité de cette grande ville. Même si certains évènements sont prévisibles, il est relativement difficile de poser ce roman avant d’en avoir découvert la fin (je l’ai dévoré en une journée).

L’auteur aborde ici des thèmes graves : la solitude, l’homosexualité, les enfants français nés de pères allemands, le regard des autres avec beaucoup d’humour et d’autodérision.

Ce roman feel good m’a permis de passer un bon moment et de prendre conscience que certains mots peuvent apporter beaucoup à leur destinataire. Il faut parfois prendre un peu de temps pour donner à ceux qui nous entourent.

Ma note : 3.5/5

Publicités

Un commentaire sur “Je ne sais pas dire je t’aime de Nicolas Robin

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :