Premières lignes #29

Bonjour à tous,

Aujourd’hui c’est dimanche et comme tous les dimanches c’est le rendez-vous hebdomadaire avec les premières lignes (rendez-vous initié par Ma Lecturothèque). Le principe reste inchangé : on prend un livre et on en cite les premières lignes.

Cette semaine, j’ai décidé de vous présenter les premières lignes de En mon dernier après-midi de Kaye Gibbons. J’ai choisi de lire ce livre dans le cadre du challenge littéraire Suivez le thème dont le thème cette fois est le temps.

Au cours des années 1840, Emma Garnet Tate vit sur une riche plantation de Virginie, entourée de sa famille mais aussi d’une vieille esclave noire et d’un père tyrannique. Ce roman raconte la vie de cette jeune fille à l’aube de la guerre de Sécession.

Mais découvrons ensemble les premières lignes.

Jen mone ne voulais pas le tuer le négro ! Je ne voulais pas le tuer le négro !

Ce cri, mon père le proféra en 1842, le jour où il tuait le cochon. Je l’ente,dis de la cuisine, où j’étais occupée à modeler de la chair à saucisse en petites boules, un tâche plaisante pour une fillette qui n’avait reçu aucune instruction domestique. Je me précipitai à la porte de la cuisine en l’entendant hurler ainsi et restai perplexe devant cette présence véhémente et sanguinaire, mais je ne m’approchai pas de lui. Il levait les bras au ciel tel un prophète face au cercle de nègres attroupés autour de lui, un couteau encore à la main. Cinquante-huit ans plus tard, je me souviens de l’horreur absolue que j’avais éprouvée en reconnaissant que l’homme qui se tenait à l’ombre du sycomore déployé avait probablement mal agi, qu’il avait probablement commis un crime par pure malveillance et que toutes les peurs nocturnes que m’inspiraient les atrocités entrainées par la rébellion Tuner allaient à présent se réaliser – par vengeance, toute notre famille aurait la gorge tranchée d’une oreille à l’autre dans son sommeil. Telle était à l’époque la teneur des conversations, ce que je surprenais de l’autre côté des portes de salon fermées…

Avez vous déjà lu ce livre ? Qu’en avez vous pensé ? Vous tente-t’il ?

Bon dimanche à tous et bonne semaine.

 

Publicités

Un commentaire sur “Premières lignes #29

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :