En dînant chez Quentin de Maeve Binchy

4ème de couverture :

Le restaurant  » Chez Quentin  » est le dernier boudoir où l’on cause à Dublin. Un lieu de rencontres pour se tenir au courant des ragots…
Amours, drames et passions sont tous les jours au menu de Chez Quentin, restaurant à la mode de Dublin. Pour Ella Brady, jeune enseignante, le mythique établissement est le cadre idéal pour la réalisation d’un documentaire.
Sur les pas du mystérieux Quentin et avec l’aide des propriétaires, Ella va croiser la route d’une foule de personnages et plonger au cœur d’un monde de secrets et de romances. Une aventure qui pourrait bien lui ouvrir les yeux sur sa propre vie…

Mon avis :

J’ai trouvé ce livre dans une boite à livres et c’est le titre qui m’a interpellé. Eh oui le restaurant que l’auteure décrit porte le prénom de l’un de mes fils. Je me suis lancée dans la lecture de ce roman sans en avoir lu la quatrième de couverture. Et là, je ne dirai qu’un mot Faute. Note à moi même pour les fois prochaines : on ne choisit pas un livre uniquement pour son titre.

C’est au cours du mariage de l’une des ses meilleures amies que Ella Brady va faire la connaissance de Don Richardson, un grand séducteur. Entre ces deux là, c’est le coup de foudre, enfin presque. Ella, qui n’a pas eu beaucoup d’amants dans sa vie, va vivre des moments forts avec Don Richardson jusqu’au jour où elle va se rendre compte que l’homme à qui elle a tout donné n’est pas celui qu’elle croyait. Spolié par Don Richardson, elle décide de participer, avec quelques fidèles amis, à la réalisation d’un documentaire sur le restaurant Chez Quentin, un restaurant qu’elle fréquente depuis son plus jeune âge avec ses parents. Elle va quitter Dublin pour les Etats Unis où elle va rencontrer le mécène qui va financer leur projet.

Ce roman est assez long, 440 pages, pendant lesquelles je me suis ennuyée. J’ai trouvé l’histoire principale sans intérêt : une banale histoire d’amour, où l’héroïne un peu naïve tombe amoureuse d’un homme marié qui lui promet monts et merveilles jusqu’au jour où elle se rend compte qu’il l’a bernée. Le personnage de Don Richardson est quant à lui infecte et profite de la crédulité d’Ella. J’ai eu l’impression de lire une histoire d’amour digne d’un téléfilm niais. Heureusement, Maeve Binchy a eu l’idée d’entrecouper son récit de chapitres concernant les personnages secondaires : gérant du restaurant, clients … ce qui donne un peu de rythme au roman.

Même si j’ai lu l’intégralité du livre, vous l’aurez compris, je n’ai pas été séduite par En dînant chez Quentin. Je pense que je ne relirai pas de livres de cette auteure.

Ma note : 1/5

Publicités

2 commentaires sur “En dînant chez Quentin de Maeve Binchy

Ajouter un commentaire

Répondre à au detour d un livre blog Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :