Et que la lumière fut de Jacques Lusseyran

4ème de couverture

En 1940, la France capitule. En 1941, Jacques Lusseyran, alors qu’il est aveugle et n’a pas 18 ans, entre en résistance en rejoignant le mouvement Défense de la France.  » Le 20 juillet 1943, il est arrêté par la Gestapo, interrogé pendant des jours interminables et enfermé à Fresnes. Il sera déporté en 1944 à Buchenwald. Lire la suite « Et que la lumière fut de Jacques Lusseyran »

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑