24 heures de trop de Lorraine Fouchet

4ème de couverture

« Imaginez que demain ne soit pas un autre jour ? Supposez qu’on vous offre une deuxième chance et que vous puissiez repartir en arrière modifier votre passé. Si c’était à refaire… Vous changeriez quoi ? » Médecin généraliste, Lisa Niels annonce à tort à une patiente qu’elle est séropositive. Elle apprend quelques heures plus tard que la jeune femme a été victime d’un terrible accident de voiture. Ironie du destin : grâce à cet « accident », le frère de Lisa, en attente d’une greffe cardiaque, aura un nouveau cœur.
Mais le lendemain matin, Lisa recule de vingt-quatre heures dans le temps et sa journée recommence à l’identique. Que va-t-elle faire ? Pourra-t-elle empêcher l’accident de voiture ou choisira-t-elle de sauver son frère ?

Mon avis :

Lisa est une jeune médecin d’environ 30 ans, célibataire, amoureuse de son métier. Chaque matin, avant de commencer ses consultations, elle passe voir Sébastien, l’un de ses petits patients souffrant d’insuffisance rénale. Le soir, elle rend visite à son frère Christian hospitalisé en cardiologie en attente un cœur. Tous les jours la même routine. Tous les jours oui jusqu’à un fameux jeudi 28 juin. Ce jour là, elle a rendez-vous à 9 heures avec l’une de ses patientes Marie Martin. Chaque année, la jeune femme vient la voir afin de faire un bilan complet. Lisa l’ausculte, tout va bien. Malheureusement, les résultats du bilan sanguin sont beaucoup moins bons : Lisa annonce à Marie qu’elle est séropositive. Le monde de Marie s’écroule. Quelques heures après avoir quitté l’hôpital, Marie est victime d’un grave accident de la route. Elle est transférée aux urgences dans un état grave, elle est dans le coma et ne respire que grâce à des machines. Rapidement, elle est considérée en mort encéphalique. N’étant pas inscrite sur le registre de refus de dons d’organes, les équipes médicales commencent à rechercher des personnes en attente d’une greffe. Le lendemain matin, alors qu’elle passe une IRM, Lisa est victime d’un évènement « surnaturel ». Lisa fait un bond en arrière et revit sa journée du 28 juin. Aura t’elle le courage de faire changer le cours des choses ? Que va t’elle choisir ?

J’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver le style de Lorraine Fouchet. L’écriture est fluide, les dialogues entre les personnages sont vraiment agréables à lire. La succession de chapitres très courts (1 à 2 pages) donne du rythme à l’histoire. Etant médecin urgentiste à SOS Médecin avant d’être écrivain, Lorraine Fouchet nous invite avec beaucoup de réalisme dans le milieu médical en utilisant de nombreux termes médicaux.

J’ai été séduite par le personnage de Lisa. Elle est vraiment attachante. Elle est bienveillante avec ses patients, elle rend visite chaque matin à son petit patient en pédiatrie, elle accepte les légumes de sa voisine. Elle apporte beaucoup de tendresse à ceux qui l’entoure. Cependant je l’ai trouvé un peu trop fleur bleue à mon goût.

Ce roman m’a fait passer un bon moment même  si j’ai eu un peu de mal à croire à cette histoire d’élément magnétique perturbateur : le quench. J’ai trouvé que les personnages manquaient un peu de profondeur et que l’on restait dans une simple comédie romantique.

Je recommande donc de lire ce livre accompagné d’un chocolat chaud si vous avez envie d’une lecture divertissante entre deux lecteurs plus sérieuses.

Ma note : 3/5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :